Periscope : Deux jeunes diffusent en direct sur l'appli leur agression d'un passant

Periscope connait le pire et le meilleur...
Ecrit par

Le problème du live sur Periscope, c'est qu'on y trouve des trucs géniaux...et d'autres trucs bien moins sympa. La preuve avec la nouvelle vidéo qui fait le buzz : "A 40, on met des KO".

Encore une fois, Periscope a diffusé un spectacle loin d'être sympa hier soir. C'est un fait, à la rédac', on adore l'appli de live streaming de Twitter, mais les problèmes s'enchaînent en matière de contenus diffusés ces derniers temps. La semaine dernière, des spécialistes se demandaient si le FC Barcelone était en crise à cause de Periscope, avec notamment Gerard Piqué diffusant régulièrement des vidéos ridiculisant certains de coéquipiers. Au début du mois, et ce n'était pas un poisson d'avril, deux employés de SFR s'étaient aussi filmés en train de détruire le téléphone d'un client en direct sur Periscope, parce qu'ils avaient trouvé ce dernier désagréable. Vous le voyez donc, si on trouve des live super cool sur l'appli, notamment au niveau musical et sportif, en découvrant les coulisses de pleins d'événements, ça peut rapidement dégénérer. Et c'est justement ce qui s'est passé hier soir...

Periscope : Deux jeunes diffusent en direct sur l'appli leur agression d'un passant

Deux jeunes viennent d'être mis en examen pour violences volontaires avec préméditation et circonstances aggravantes, après avoir diffusé en direct la vidéo de leur agression, dans la rue, d'un passant au hasard. Cette altercation a entraîné un arrêt de travail supérieure à huit jours pour la victime. On vous laisse donc imaginer les dégâts. C'est le 23 avril dernier que ces deux jeunes en question, âgés de 15 et 16 ans, ont décidé de "faire un jeu" sur Periscope. "On fait un jeu, on a deux coups chacun, si y a pas de K.O. en deux coups, l'autre finit", s'amuse l'un des deux agresseurs sur la vidéo diffusée, et intitulée "A 40, on met des KO", comme pour signifier que dès que la vidéo atteindrait 40 spectateurs en live, ils passeraient à l'action. Mis en examen aujourd'hui, les deux jeunes s'étaient spontanément présentés à la police, après avoir remarqué une vague de critiques sur Internet. Allez-vous souvent sur Periscope ?

Crédit : periscope