Reebok Instapump Fury : Des paires qui rendent hommage au rétro

Pack Athletic 90's: Reebok x InstaPump Fury Retro
Ecrit par

Nostalgie quand tu nous tiens. Reebok remet au goût du jour sa paire de basket Instapump Fury et les années 90 avec trois nouvelles paires. Le combo parfait de ce début d’année. Bring back the 90’s !

Reebok sort encore une nouvelle fois sa baguette magique, après avoir relooké ses sneakers Reebok Instapump Fury OG en version Iron Man, leur mot d’ordre pour l’année 2015 semble être la couleur, la couleur et encore la couleur. Ce sont quatre nouvelles paires de la classique Insta Pump Fury en version rétro combinées dans le pack Athlectic 90’s qui viennent de voir le jour. La marque a sorti son plus beau shaker pour nous offrir un véritable cocktail de couleurs acidulées et fluos. Un look à la fois rétro et futuriste pour habiller nos pieds. L’esprit de la marque et de la sneaker Insta Pump Fury sont bien au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir.

Reebok Instapump Fury : Des paires qui rendent hommage au rétro - photo
Reebok Instapump Fury : Des paires qui rendent hommage au rétro - photo
Reebok Instapump Fury : Des paires qui rendent hommage au rétro - photo

La basket InstaPump Fury Retro est bien loin du monochrome que l'on pouvait retrouver dans la collaboration entre Sandro x Reebok, qui proposait une InstaPump revisitée il y a quelques semaines. Ces 4 nouvelles paires en version rétro marquent un retour en force de la InstaPump Fury, sneakers emblématique dessinée par le designer Steven Smith en 1994. Onze années plus tard, ce sont du bleu éclatant, du jaune fluo, du rouge éblouissant qui viennent agrémentés la basket au design identique, idéal pour mettre un peu (beaucoup ?) de couleurs à l’arrivée du printemps. Disponibles pour environ 160$ (150 euros), elles sont déjà présentes sur le site Reebok. La sortie de cette version Reebok x InstaPump Fury Retro est l’occasion de nous demander comment la sneaker est passée des terrains de sport à la rue.

Source : Trends Periodical - Crédit : Reebok