Retour vers le futur : Rencontre avec le mec qui a recréé la DeLorean du film

Un collectionneur, un passionné ou un fou ?
Ecrit par

Il y a des fans hardcore de Retour vers le futur. Franck Galiègue en est un et a recréé la voiture mythique du film, la DeLorean. Interview de ce passionné un peu fou.

Retour vers le Futur a marqué une génération entière. Moderne et originale, la saga a apporté de nombreuses choses aux 7ème art. Le thème du voyage dans le temps a pris tout son sens dans ces longs métrages et la science fiction est devenue un genre apprécié non plus par une minorité, mais un large public. Ses personnages haut en couleurs et ses répliques cultes ont transformé la trilogie en un phénomène mondial. Pour les 30 ans du premier film, de nombreux hommages ont été réalisés. Le dernier en date est bien évidemment la collection capsule Retour vers le futur de The Hundreds, inspirée de Marty McFly. Mais certains fans de la première heure n'ont pas attendu cette occasion pour crier leur amour pour la saga. Franck Galiègue, un comédien de 31 ans, a reproduit la fameuse DeLorean. Petite interview de ce passionné de voitures et de films.

meltyStyle : Comment se dit-on un jour : "je vais refaire la DeLorean de Retour Vers le Futur" ?

Franck Galiègue (F.G) : "Cela remonte à très loin ! J'ai vu Retour Vers le Futur 2 quand j'avais cinq ans. C'était le premier film que je voyais au cinéma et il m'a forcément beaucoup marqué avec son univers futuriste et évidemment, la Delorean volante ! Je n'imaginais pas l'avoir un jour, d'autant que je croyais que c'était un modèle créé de toutes pièces pour les besoins du film. Puis vint Internet quand j'étais au Lycée et une des premières recherches que j'ai fait sur Lycos était le mot Delorean. C'est à ce moment que j'ai découvert que la voiture avait vraiment été produite et vendue aux USA dans les années 80. Depuis ce jour mon but était clair : en avoir une !"

meltyStyle : Quand as-tu trouvé la voiture ? Où ? A quel prix ?

F.G : "Dès que j'ai commencé à travailler, je me suis mis en quête d'un exemplaire, j'ai cherché sur eBay aux USA et ai raté une enchère a la dernière seconde alors que la voiture était parfaite. Un peu vexé, j'ai persisté et je suis tombé par hasard sur une petite annonce d'un particulier en Allemagne ! La voiture n'était pas en bon état : elle n'avait pas roulé depuis deux ans, la partie mécanique et intérieure étaient à revoir, mais elle était à 5 heures de route de moi et à seulement 15000 euros. J'ai donc été la voir et j'ai jeté mon dévolu sur elle sans trop réfléchir. Depuis j'ai remis un peu plus que le prix d'achat pour la rendre fiable et agréable, mais ce fût un parcours initiatique intéressant et c'est grâce à elle (ou à cause d'elle) que j'ai appris les notions mécaniques que j'ai aujourd'hui, bien aidé par les membres du club DeLorean francais Stainless Wings sans lesquels j'aurai sûrement fini par abandonner !"

meltyStyle : C'est une voiture qui, à sa sortie en 1981, était censée représenter le futur. Quand tu l'as récupéré, qu'avait-elle sous le capot ?

F.G : "Elle est équipée d'un moteur français PRV V6 qui développe d'origine 130 cv, pas de quoi fouetter un chat, mais elle a du couple à bas régime et de très bonnes reprises. C'est une voiture idéale pour faire de longs voyages ! Je l'ai déjà emmené très loin, dont une fois dans un désert espagnol ce qui m'a laissé de magnifiques images !"

meltyStyle : Transformer la DeLorean en mode Retour vers le futur, ça t'as demandé combien d'heures de travail ?

F.G : "Je ne les compte plus ! Je dois en être à plusieurs centaines et il reste toujours des détails à améliorer ! Le pire est le pliage des tubes qui entourent la voiture, un vrai cauchemar pour avoir les bons angles et retomber en face des trous !"

meltyStyle : Combien cela t'a coûté en tout ? Quelle est la pièce qui t'a coûté le plus cher ?

F.G : "Grosso modo, une quinzaine de milliers d'euros. La pièce la plus chère étant les tubes verts qui vont sur le ponton arrière côté passager : 800 euros. Le cadran d'affichage des dates est normalement la pièce la plus onéreuse, à plus de 1500 euros, mais j'ai eu le mien par un ami génie de l'électronique qui a créé la meilleure réplique disponible, meilleure que les américaines même !"

meltyStyle : Est-ce qu'on t'a déjà fait des offres pour te la racheter ? Si oui combien ?

F.G : "Oui mais on est pas allés jusqu'au prix car ma réponse est toujours négative."

meltyStyle : Tu peux attendre les 88 miles à l'heure (142km/h) avec ?

F.G : "Sa vitesse de pointe avoisine les 200 km/h, donc on dépasse allègrement les 88 mph."

meltyStyle : Est-ce que tu la "sécurises" d'une manière particulière ?

F.G : "Pas spécialement, c'est une voiture que les gens aiment et respectent, on a pas le genre de regards ou de réactions négatives qu'il peut y avoir avec une Ferrari ou autre voiture de luxe."

meltyStyle : On a vu que tu aimais bien aussi te déguiser en Marty McFly. Tu comptes te prendre une paire de Nike Mag lorsqu'elle sortira ?

F.G : "J'ai déjà une paire de Nike Mag officielle lancée en 2011 pour la fondation Michael J Fox pour la recherche contre la maladie de Parkinson, mais elles n'ont pas le laçage automatique ! Savoir si Nike va réellement lancer le nouveau modèle pour le 21 Octobre divise les fans, car il n'y a eu aucune annonce officielle (malgré les buzz lancés récemment) et on sait que techniquement la place manque dans la chaussure telle qu'on la connait pour intégrer le moteur nécessaire au laçage..."

meltyStyle : On a entendu dire que tu avais une collection impressionnante de véhicules de films. Tu peux nous faire la liste ?

F.G : "J'en ai 15 au total, dont certains que j'ai créé et d'autres que j'ai acheté à des passionnés aux USA et en Australie. Il y a la Cadillac de Ghostbusters (en cours de finition), la Dodge Charger 69 de Sheriff Fais Moi Peur, une Jeep et et une Explorer de Jurassic Park, la moto Cagiva de Jurrassic Park : The Lost World, le Sidecar d'Indiana Jones, le Van de l' Agence Tous Risques, "Choupette" la Coccinelle, une Ferrari Testarossa et Daytona provenant de Miami Vice et la Ford Falcon de la première trilogie Mad Max." (A voir ici)

meltyStyle : Comment as-tu fais pour les faire exposer à la cité du Cinéma ?

F.G : "Par une série d'heureux hasards ! J'ai rencontré des réalisateurs travaillant là-bas lors du tournage d'un clip au mois de mai, et une chose en entraînant une autre, l'idée a fait son chemin et on a eu la validation il y a quelques semaines ! Je suis rassuré car Luc Besson en personne les a vues la semaine dernière et a apprécié. J'étais un peu inquiet de sa réaction vu qu'elles ne sont pas des voitures issues de ses productions, mais visiblement c'est aussi avant tout un passionné de cinéma et il sait apprécier les icônes à quatre roues !"

Les voitures de Franck sont exposées à la Cité du Cinéma
Les voitures de Franck sont exposées à la Cité du Cinéma
Retour vers le futur - Vous avez créé des raptors ?
Les voitures de Franck sont exposées à la Cité du Cinéma
Retour vers le futur - Le logo fait vibrer la corde de la nostalgie
Les voitures de Franck sont exposées à la Cité du Cinéma
Retour vers le futur - Le Van de l'Agence Tout Risque
Les voitures de Franck sont exposées à la Cité du Cinéma

meltyStyle : Quelles sont tes futurs projets ? On a entendu parler d'une Batmobile.

F.G : "Oui, on est en train d'attaquer les gros travaux dessus, elle devrait être prête pour la fin de l'année. C'est le même modèle que celui des films de Tim Burton. J'ai aussi le Camping-Car original de Jurassic Park 2 en travaux aux USA, un sacré morceau (vous pouvez d'ailleurs suivre les aventures de Franck sur cette chaîne Youtube). Mais une fois fini on en fera profiter les fans en le proposant en airBnB pour passer la nuit avec ambiance musicale Jungle et bruits de dinosaures."

Source : moviecarscentral.com, facebook, Stainless Wings - Crédit : Franck Galiègue, Victor Grimoin, meltystyle.fr, Maxine Buchet, delorean.fr