Roland Garros 2017 : Rafael Nadal vs Novak Djokovic, qui gagne le match des réseaux sociaux ?

Nadal vs Djokovic, un duel au sommet !
Ecrit par

Rafael Nadal et Novak Djokovic font partie des favoris de ce Roland Garros 2017. En attendant de les voir avancer dans le tournoi, on a décidé de les opposer sur le terrain des réseaux sociaux.

Roland Garros, c'est reparti ! Ce lundi 29 mai, Rafael Nadal et Novak Djokovic ont tous les deux fait leurs débuts dans le tournoi parisien. Ils ont décroché leur ticket pour le deuxième tour, en battant facilement leur rival du jour. Deux performances qui ont été scrutées, alors les statuts se sont un peu inversés par rapport à l'an dernier. Auteur d'un excellent début de saison – notamment sur terre battue – Rafa est probablement le favori de cette édition. Il vise la Décima, c'est à dire un 10e sacre à Roland Garros. De son côté, Nole est moins constant qu'il ne l'a été. Il a dû essayer quelques revers ces derniers mois, mais il est le tenant du titre et il y croit. En attendant de les voir peut-être se rencontrer en demi-finale, on a décidé de les opposer sur un autre terrain... Celui des réseaux sociaux.

Roland Garros 2017 : Rafael Nadal vs Novak Djokovic, qui gagne le match des réseaux sociaux ?

Sur Twitter, Rafael Nadal est largement devant. Il est suivi par 12,6 millions de personnes, contre 7,43 pour Novak Djokovic. Premier set pour le Majorquin dont on retraçait récemment l'évolution capillaire ! Sur Instagram, Nole se rattrape... Il compte 3,3 millions de followers, soit 400 000 de plus que son rival espagnol qui en compte 2,9. Le deuxième set lui revient, ce qui nous fait une égalité ! Enfin, sur Facebook, le Serbe est de nouveau distancé par le nonuple vainqueur de Roland Garros. 7,2 millions de fans contre 14,7 millions, Rafa gagne donc ce troisième set haut la main ! Mais étant donné que Roland Garros se joue en 3 sets gagnants, il y a encore un espoir pour Djoko, qui est récemment devenu l'ambassadeur de Lacoste. Plutôt Rafa ou Djoko ?

Crédit : Twitter Roland Garros, eurosport.com