Rolex Oyster Perpetual Cosmograph Daytona : Il faut attendre cinq ans pour l'avoir sur le poignet

Ecrit par

Présentée lors du Basel World 2016, la nouvelle Rolex Oyster Perpetual Cosmograph Daytona a été saluée par la critique. Mais son succès l'a déréglée désormais car elle est quasiment impossible à acheter même si nous en avons les moyens...

Lors du salon Basel World qui s'est déroulé en mars dernier dans la ville suisse éponyme de Bâle, le célèbre horloger de luxe, Rolex a lancé son nouveau modèle de sa mythique Daytona. Nommée Rolex Oyster Perpetual Cosmograph Daytona, la montre est équipée d'une lunette Cerachrom faite en céramique noire développé exclusivement par Rolex. Le matériau permet à l'objet d'être résistant à la corrosion et aux rayures en tout genre. Un modèle d'esthétisme et de haute technologie comme Rolex sait le faire. Sauf que contrairement à la G-Shock Clean Military, tout le monde ne pourra pas la porter même les plus fortunés de la planète...

Rolex Oyster Perpetual Cosmograph Daytona : Il faut attendre cinq ans pour l'avoir sur le poignet
Rolex Oyster Perpetual Cosmograph Daytona : Il faut attendre cinq ans pour l'avoir sur le poignet

HighSnobiety l'explique par l'explosion du marché de la montre vintage conjuguée à une demande bien plus élevée que la normale pour cette nouvelle Rolex. La montre débutant à un prix de 11 350 euros sur le site officiel de l'horloger, la liste d'attente est désormais tellement longue qu'il faudra attendre entre 2 et 5 ans (selon les détaillants) pour que le potentiel acheteur possède son bien, ce qui laisse du temps à Rolex de lancer plusieurs modèles entre temps laissant par conséquent la Oyster Perpetual Cosmograph Daytona d'être revendue à des prix attractifs sur le second marché. Autant se rabattre alors sur la réédition de la ZRC Grands Fonds 300...

"Au delà de la 20ème place..."

Le New-York Times, qui s'est également emparé de "l'affaire", a interrogé Louis Westphalen, un acheteur de montres vintages de la Big Apple. Il explique que certains de ses "amis" ont "abandonné" car "ils étaient placés au delà de la 20ème place dans la liste d'attente". Autant dire que cette Rolex Daytona, rendue célèbre dans les années 1960 par la course automobile, risque de devenir aussi rare qu'une victoire d'un pilote français dans un Grand Prix de Formule 1...

Source : highsnobiety.com, nytimes.com