Snapchat : Une prof de 28 ans licenciée pour avoir envoyé des photos d'elle nue à ses élèves

Attention à ce que vous postez sur l'appli !
Ecrit par

Vous connaissez le "snapping sexuel" ? C'est le fait de s'envoyer des clichés très hot via Snapchat. On comprend que ça vous tente mais attention aux conséquences !

Ce weekend, c'est sûr, l'appli à tester pour tenter de trouver un Valentin ou une Valentine à J-2 de la fête des amoureux, c'est Tutti Flirty, alias le nouveau Tinder qui va vous forcer à enchaîner les selfies. Des selfies que vous maîtrisez déjà très bien à force de traîner sur Snapchat, on vous connaît ! Justement, à ce propos, une jeune prof de sport américaine a, semble-t-il, un peu trop abusé des selfies ces derniers temps. Des selfies inappropriés qui ont ni plus ni moins conduit à son renvoi cete semaine ! Il faut dire que Dionne Younce, 28 ans et enseignante d'éducation physique dans une école de Ponte Vedra Beach, en Floride, est accusée d'avoir échangé des photos sexy avec plusieurs de ses étudiants, via Snapchat. Surprenant ? Pas vraiment, vous ne nous la ferez pas : on sait très bien que l'appli d'échange de photos est un très (très) bon endroit pour draguer et s'envoyer des clichés éphémères en mode "chaud comme la braise". Attention juste à ne pas le payer plus tard !

Car, en ce qui concerne cette jeune prof, en envoyant des clichés d'elle nue à des élèves sous sa responsabilité, et sans doute mineurs pour la grande majorité d'entre eux, elle est aujourd'hui accusée de déviance sexuelle vis-à-vis de ses élèves ! Une accusation qui fait un peu peur, on est d'accord avec vous. Au moins 3 étudiants, dont des joueurs de l'équipe de football de l'établissement, ont affirmé avoir reçu ses photos, et il ne s'agissait vraisemblablement pas d'un accident. Un élève aurait déclaré que la jeune femme envoyait ce genre de clichés "depuis un moment", selon des documents étudiés par le site Action News Jax. Et le rapprochement de Younce avec ses élèves s'était poursuivi sur Twitter et sur Instagram, où la prof les avait ajoutés. Un étudiant a raconté avoir flirté avec la jeune professeure, avant de passer à du "snapping sexuel", au cours duquel les deux jeunes gens s'envoyaient des photos sexys et très dénudées. Pour le moment, la prof n'a pas été arrêtée ou officiellement inculpée, mais l'enquête est en cours. Les temps sont durs pour les contenus chauds sur Snapchat : cette semaine, Katie May, la reine sexy de l'appli, est décédée. Que pensez-vous de cette histoire ?

Crédit : x, thinkapple.sk