Stéphane de Groodt : Les chroniqueurs sont-ils des gros niqueurs ? (Interview)

Stéphane de Groodt quitte Le Supplément
Ecrit par

L’émission “Stéphane de Groodt une fois” était diffusée ce mardi 24 juin sur Canal+ et mettait à l’honneur le comédien belge qui nous a parlé de ses amis, ses amours et ses emmerdes !

Stéphane de Groodt est le belge en vogue dans l’hexagone. A l’origine pilote de course, de Groodt est maintenant connu pour son maniement des mots et de la langue française dans sa chronique “Retour vers le futur” dans l’émission de Canal+, “Le supplément”. Parmi les casses-têtes verbaux de Stéphane de Groodt, on compte sa chronique sur “Yves Saint Laurent” qui est totalement étonnante. Alors qu’il enchaîne jeux de mots et autres calembours à un rythme qu’on a parfois du mal à suivre (pas vrai Nabilla ?), Stéphane de Groodt étonne par la complexité de son écriture qui lui a même valu le prix Raymond Devos, remis par Aurélie Filipetti, ministre de la culture. Alors qu’il a mis fin à sa chronique dans l’émission de Canal+, Stéphane de Groodt a déjà commencé à tourner dans la série de TF1 “Mes amis, mes amours, mes emmerdes” et lorsqu’on lui parle des siens justement, il nous dit : “mes amours c’est ma famille, mes amis c’est un peu pareil et pour mes emmerdes et bien je touche du bois parce que là je suis dans une phase où j’en ai pas trop, tout va plutôt bien, ce qui est très inquiétant”.

Stéphane de Groodt : Les chroniqueurs sont-ils des gros niqueurs ? (Interview)

Comme on vous l’a dit plus tôt, Stéphane de Groodt quitte l’émission “Le supplément” pour pouvoir se consacrer un peu plus à sa carrière dans le cinéma, mais aussi pour accorder plus de temps à sa famille. Humoriste, de Groodt fait rire en masse, et c’était là son “supplément” avec les filles : “mon supplément avec les filles c’était de les faire marrer. C’est la botte secrète qui n’est plus secrète maintenant puisque tout le monde le sait, mais c’est ce qui fonctionne bien”. Enfin avant de le quitter nous avons voulu lui poser une question à la de Groodt (jeux de mots oblige) : les chroniqueurs sont-ils des gros niqueurs ?. “Peut-être d’autres mais moi je ne suis pas gros j’étais gros quand j’étais petit, donc je suis un petit niqueur ou un masse-niqueur ou un snickers !”. En attendant de voir Stéphane de Groodt sur grand écran, essayez de suivre le rythme incroyable de ses jeu de mots !

Plus d'actu sur InterviewsNabilla dans Stéphane de Groodt une fois, le face à face fait rire Twitter

Crédit : DR, Canal +