Supreme x Louis Vuitton : La collab' ou la banane du siècle ?

Ecrit par

Louis Vuitton va faire équipe avec Supreme. Et certains disent carrément que c'est la collab' du siècle ! Serait-ce le cas ou doit-on s'attendre à la banane du siècle comme dirait Booba ? meltyStyle enquête. 

Jeudi 19 janvier 2017, lors de la Fashion Week à Paris, Louis Vuitton organisait son défilé automne-hiver de Louis Vuitton. La Maison de luxe a surpris tout le monde de la mode en s'acoquinant avec Supreme, le roi du streetwear new-yorkais. Cette association (in)attendue vise à renouveler l'image des deux marques et cibler un public plus large. Une collaboration qui est avant tout logique aux yeux de Kim Jones. D'après le directeur artistique de LV : "À New York, tu ne peux pas parler de mode masculine sans évoquer Supreme, qui est devenu un phénomène global et massif".  Mais pour certains amoureux de la sape, la pilule ne passe pas. Et meltyStyle vous en dit plus.  

Supreme x Louis Vuitton : La collab' ou la banane du siècle ?
Supreme x Louis Vuitton : La collab' ou la banane du siècle ?

Entre 2000 et 2017, Louis Vuitton est passé d’une poursuite judiciaire envers Supreme à une collaboration avec la marque de streetwear. Les deux entreprises ont donc décidé d'enterrer la hache de guerre pour faire le bonheur de leurs fans respectifs. Mais comme dirait l'autre, on peut pardonner mais, on n'oublie jamais rien. Alors, qu'est-ce qui explique ce revirement de situation ? Pour comprendre comment le streetwear est passé des enseignes californiennes et new-yorkaises à une culture de masse, il faut dépasser le cadre de Supreme pour s'attarder sur la marque Stüssy. Comment ne pas évoquer cette griffe qui a imposé son "International Tribe" dans les 4 coins du globe ?  En plus d'avoir grandement participé à la banalisation du streetwear, Stüssy est l'une des premières griffes issues de ce milieu à collaborer avec une maison de haute couture (Chanel). 

Supreme x Louis Vuitton : La collab' ou la banane du siècle ?
Supreme x Louis Vuitton : La collab' ou la banane du siècle ?

Pour revenir à Supreme, le pouvoir de cette marque n'est plus à prouver. En s'associant avec certaines marques ou certains labels, Supreme a réussi à mettre en avant sa culture, son background, ses créations et ses inspirations. Seulement voilà, le risque est que Supreme renie petit à petit ses origines. En collaborant avec Louis Vuitton, la célèbre marque new-yorkaise s'inscrit définitivement dans l'establishment. Mais cela signifie indirectement que quelque chose peut être réalisé entre les grandes et petites marques. Alors, wait and see... 

Crédit : upscalehype, sneakerbardetroit, indigital images, imaxtree