Talking Angela dans le top 10 des applications les plus téléchargées

Talking Angela, la chatte qui fait du raffut sur le web
Ecrit par

Talking Angela est le nouveau phénomène du web. Après Flappy Bird qui a été retiré du téléchargement, place à Talking Angela dans le top 10 des applications des plus téléchargées aujourd’hui en France. Les rumeurs de pédophilie ont-elles fait un gros coup de pub ?

Talking Angela est le sujet qui agite le web ces derniers jours. Il s’agit d’une application populaire disponible sur Android et Google. Cette application est même passée du 12ème rang au 9ème rang en seulement un week-end dans le top 10 des applications les plus téléchargées. L’application Talking Angela est accusée de pédophilie depuis un an alors qu'elle n'est apparue qu'en 2012. Elle a été mise au point par le développeur Outfit7 qui est aussi l’auteur d’autres applications à succès. Le développeur a déjà démenti les accusations de piratage et de pédophilie mais rien n’y fait, le scandale gronde. Talking Angela est une application gratuite qui permet de converser avec une charmante chatte blanche de 18 ans qui est en couple avec Tom, un autre chat parlant héros du même type d’application. Comment une telle application anodine a-t-elle pu atteindre un tel "succès" ?

Talking Angela dans le top 10 des applications les plus téléchargées - photo
Talking Angela dans le top 10 des applications les plus téléchargées - photo

Depuis quelques jours, Talking Angela est sur les lèvres de tous les mobinautes. Après le retrait de Flappy Bird des App Store pour la santé mentale de ses utilisateurs, tous les yeux sont braqués sur Talking Angela. Cette application est taxée de pédophilie et de piratage et très critiquée sur les réseaux sociaux. Pourtant l’application Talking Angela serait sujette à un canular et à de fausses rumeurs qui ont considérablement augmenté son succès. En seulement deux jours, elle est passée de la 12ème appli la plus téléchargée en France à la 9ème place, faisant ainsi son entrée dans le top 10 de l’App Store devant Facebook (25ème) et Instagram (28ème) et après WhatsApp (6ème) et Snapchat (7ème). Toutes ces accusations ont donc fait le bonheur du développeur de l’application car bien qu’elle soit très controversée, elle est de plus en plus téléchargée, probablement par curiosité. S’il s’agit bien d’un canular, celui-ci a été très bien monté.

Plus d'actu sur Talking AngelaTalking Angela : L'application est-elle vraiment pédophile ?Talking Angela : L'application va t-elle être interdite ?

Source : App Store - Crédit : Outfit7, App Store