Talking Angela : Une application sujette à un canular et de fausses rumeurs ?

Talking Angela ne serait pas dangereuse
Ecrit par

L'application Talking Angela a reçu une vague de contestation. Cette application où le "héros" principal est un chat a été qualifiée de pédophile. Mais s'agit-il en réalité d'un canular. Mise au point sur les dernières rumeurs.

Talking Angela a reçu les foudres de nombreux parents et a été qualifiée de pédophile. Si à la base il s'agit simplement de discuter avec un chat, une fois le mode enfant désactivé la conversation avec l'animal à poil peut prendre un tout autre sens selon certains parents inquiets. S'il existe donc bien un moyen de protéger les enfants ce mode se désactiverait facilement. Un enfant peut donc lui même entretenir une conversation d'adulte avec Angela, petit chat de l'application. "Que fais-tu en soirée ? Que veux-tu faire ce soir ?" Des questions qui dérangent certains parents. Suite à cette vague de contestation, un article assurant qu'un enfant de 7 ans avait disparu aux USA après avoir téléchargé l'application a mis le feu aux poudres. Mais quelques heures plus tard, on apprend en réalité qu'il s'agit d'un canular. Autre rumeur, l'application Talking Angela prendrait possession de votre appareil photo et vous filmerait à votre insu. Alors vrai danger ou pure paranoïa ?

Talking Angela : Une application sujette à un canular et de fausses rumeurs ?

Les sites Snopes et Sophos, référents en termes de sécurité d'applications ont assuré qu'il s'agissait de rumeurs et que l'application Talking Angela n'était en aucun cas pédophile. Les créateurs de l'application OutFit 7 se sont par ailleurs exprimés : "Nous tenons à rappeler qu'aucune donnée personnelle n'est collectée par l'application Talking Angela. La description informe clairement l'utilisateur que la principale fonction de l'application est de converser avec un chat, ce qui nécessite un double échange (avec un chat virtuel et non une vraie personne)" rapporte Snopes.

Plus d'actu sur Talking AngelaTalking Angela : L'application est-elle vraiment pédophile ?

Source : Snopes, International Business Times - Crédit : Outfit7