The Voice : Une finale 100% masculine, une émission anti-fille ?

Le jury de The Voice, Florent Pagny, Jenifer, Mika, Garou (de G. à D.)
Ecrit par

Alors que la finale de The Voice commence, certains se posent des questions sur l’égalité des chances de remporter les battles en fonction… du sexe !

La finale de l’émission de télé-réalité musicale de TF1, The Voice, se joue ce soir. 4 garçons sont qualifiés pour l’ultime show de cette troisième saison. Sur les 4 coaches, 3 sont des mecs. Selon une chroniqueuse de l'Express, dans son article "Faut-il en avoir pour gagner The Voice ?", on est en droit de se demander si l’émission est réellement multigenre, où si les filles sont carrément désavantagées, tant les candidates, que la juge sexy Jenifer ou l’animatrice Karine Ferri. En effet, le télécrochet de TF1 voit le nombre de filles diminuer considérablement lors des phases finales. Déjà flagrante les années précédentes, l’omniprésence des garçons fait cette année un pas de plus, ceux-ci ayant effectué une razzia de victoires lors des battles qualificatives. Ce soir, c'est une finale 100% masculine qui se joue.

The Voice : Une finale 100% masculine, une émission anti-fille ?

Les candidates de The Voice sont notamment mises à mal par les votes du public. Les juges étant des professionnels de la chanson, ils arrivent généralement à faire la part des choses, alors que le public, en grande majorité féminin, a parfois tendance à voter plus pour l’interprète que pour la qualité de la prestation. Ce soir, c'est une finale 100% mec et mecs beaux gosses qui se jouent, bien que le concept de l'émission veuille ne pas promouvoir le physique. Les mecs sont donc aidés par la majorité féminine du public lors des battles. Mais les candidates ne sont pas les seuls à être affectées : Jenifer est la seule femme ayant fait partie du jury depuis le début des trois saisons, sans gagner, pour le moment, aucune des finales. De son côté, Karine Ferri, pourtant capable d’amener une audience masculine à l ‘émission, n’a pas vraiment le rôle d’animatrice comme peut l’avoir Nikos Aliagas, qui a été interviewé par meltyStyle, puisqu’elle n’intervient quasiment pas sur scène, étant affectée au backstage.

Source : Blog L'express - Crédit : Wikipédia, http://icezine.files.wordpress.com/2014/03/thevoice2014.jpg

3 commentaires
  • c'est dommage
  • On EST déjà les meilleures, le problèmes c'est que ce sont des minettes qui votent !
  • C'est dommage, mais il ne faut pas se placer en victime. Et positiver ! Les femmes qui veulent devenir les égales des hommes n'ont pas d'ambition. L'année prochaine, on (la gent féminine) fera mieux qu'eux et on sera les meilleures !