Tinder : Clara Morgane vous guide pour la drague 2.0 dans Have You Met Clara

Ecrit par

Vous connaissez Tinder ? Je vous propose de (re)faire le tour du phénomène dont tout le monde parle. L’idée de base de Tinder, c’est le focus sur la photo. Juste une question d’attirance physique alors ? Pas si sûr...

Tinder n’est disponible que sur nos mobiles. On ne le trouve pas sur le web et c’est tant mieux car l’objectif est de l’utiliser dans sa vie quotidienne, partout où l’on se trouve. L’interface mobile permet d’avoir un design plus simple et plus efficace. La géo-localisation sur Tinder, c’est le nerf de guerre, on nous dit directement quelles sont les personnes disponibles se trouvant à proximité de nous. Facile. L’appli fonctionne comme dans la vie réelle. Lorsque l’on marche dans la rue ou lorsque l’on est dans un bar, on regarde les filles et/ou les garçons qui passent, on décide en quelques secondes de notre attirance pour quelqu'un et de si on ira lui parler ou non. Ce principe de simplicité, Tinder le prolonge dans toute l’expérience. Une photo, un prénom, des amis communs éventuels, et c’est tout. Puis vient le temps du premier "match" et il s’agit alors d’engager la conversation (l'art du sexting attendra pour plus tard). Un retour à la simplicité ou presque. Décryptage...

Tinder : Clara Morgane vous guide pour la drague 2.0 dans Have You Met Clara
Point de vue des hommes

Les +

En principe les garçons sont séduits par la simplicité de l’appli. Tous les sites de rencontres se donnent pour objectif d'être les plus complets possible en nous bombardant de questions et nous forcent à indiquer toutes nos passions, nos intérêts, notre cursus scolaire, les langues que nous parlons, nos activités sportives, notre style vestimentaire, les livres qu’on lit, les films qu’on aime, si on est fumeur ou si on boit, notre religion et beaucoup d’autres détails inutiles, tout ça pour arriver au cruel constat suivant : tout le monde s’en fout ! A l’inverse, Tinder va droit au but. Les mecs paramètrent leur profil pour ne voir que les femmes entre 18 à 35 ans, situées à moins de 20 km de chez eux. À peine quelques minutes plus tard, des dizaines de visages défilent sur leur smartphone... En effet sur Tinder, on passe d’un profil à l’autre en effleurant l’écran de son téléphone. Les garçons aiment "liker" mais aussi "noper" (zapper) les filles, celles qui posent avec leur yorkshire par exemple.

De plus, si une amie ou une connaissance proche de votre entourage vous plait, mais que vous n’osez pas lui dire parce que vous redoutez une réponse négative et qu’elle est inscrite sur Tinder, il est fort probable que l'application vous recommandent l’un à l’autre ! Vous avez alors l'occasion de lui faire part de votre intérêt pour elle sans trop vous mouiller, sauf si ça "match". Certains annoncent ainsi la fin de la honte grâce à Tinder ! Et de quoi trouver la femme parfaite ?

http://blog.doitinparis.fr/wp-content/uploads/2013/07/tumblr_m6g9bcP7RZ1rzz3r3o1_500.gif

Les -

Tinder est moins sulfureux que sa légende. Non il ne s’agit pas d’un repaire de libidineux consentant. Presque pas de profils impudents. De plus, il n’est pas simple d’engager la conversation une fois le premier "match" obtenu. C’est flatteur certes mais à l'écrit certains sont moins "opé" qu’ "IRL" (in real life/dans la vraie vie) et il est difficile de sortir des banalités d’usage du style "ça va ?", c’est insuffisant pour obtenir une réponse.

Souvent les mecs râlent après les filles qui veulent se caser à tout prix, en abusant des filtres Instagram. Dès les premiers échanges, elles annoncent la couleur : "Je suis célibataire et sans enfant. Je recherche une relation sérieuse basée sur la confiance et le respect.". Tout un programme. Et les mecs, si vous les invitiez chez Ikea pour meubler la conversation ?

http://30.media.tumblr.com/tumblr_lh5ppalzy51qe77yro1_500.gif
Point de vue des filles

Les +

On apprécie le petit frisson que nous procure un nouveau "match". Très vite, on se prend au jeu. "Vous êtes compatible avec Mike", s’inscrit en gros sur notre écran. Houlala, lui aussi il m’a "liké". C’est une sensation grisante ! Quinze matchs plus tard, on n’y fera même plus attention. Les filles se connectent à Tinder une fois ou deux par semaine par curiosité. Souvent, elles prêtent beaucoup d’attention à la façon d’écrire et à l’orthographe de ceux qui osent s’adresser directement à elles après un "match". Ensuite, elles les classent en deux catégories : les lourdingues qui cherchent leur coup du week-end, (on parle même de target Tinder) en les abordant avec un "Tu fais quoi ce soir chérie ?" et les autres, qui prétendent vraiment rechercher l’amour. Au moins on sait tout de suite à qui on à affaire, on perd moins de temps. Si le mec sait s’y prendre, l’échange se transforme alors en speed dating écrit : "T’habites où ? Tu fais quoi dans la vie ? T’as quels loisirs ?". Un peu comme une conversation dans un bar à la différence qu’on peut l’interrompre quand on veut, quand ça devient moins intéressant... C’est cruel et amusant. Terriblement distrayant.

http://fora.mtv.ca/wp-content/uploads/2013/02/RiRi-Birthday.gif

Les -

Personne ne se prive de couper court à la conversation mais lorsque c’est à nous que ça arrive, sachez que nous sommes très vexées !

En général, les filles ne font pas grand cas de ce qu’il adviendra d’une relation entamée via l’application. Pour ça, il faut trouver le temps de se voir en vrai.

Et puis, comme avec tous les sites de rencontres, il existe de faux profils. En général, les pirates cherchent juste à jouer avec nos sentiments pour pouvoir nous soutirer de l'argent ou faire du chantage. La personne mal intentionnée va essayer de nous amener sur un autre moyen de communication comme Skype. Le problème de ces faux profils c’est qu'ils font perdre du temps et qu'ils sont réceptifs. Si le nombre de match se fait rare et que les quelques "match" que nous obtenons sont de faux profils, le moral peut en prendre un coup.

http://37.media.tumblr.com/9419ae0fd13ba75b6855da4a13fe0dfe/tumblr_mq2ly8zw4k1s6c42so1_400.gif
Petit conseil pour les garçons

- Evitez de créer des profils de pseudo beau gosse, torse nu sur la plage ou sur un banc de musculation.

- Evitez de poser avec vos copines, ça ne sert à rien de s'inscrire dans ce cas...

- Evitez les photos de dos ou dans le noir sinon les filles s’imagineront le pire.

http://fangirlingunited.weebly.com/uploads/2/3/7/7/23775036/2475254_orig.gif
Petit conseil pour les filles

- Evitez les duckface et les images trop retouchées, les garçons ne sont pas dupes et la simplicité paie toujours surtout si vous souhaitez donner une belle image de vous.

- Attendez au moins la 3ème phrase avant d'annoncer que vous êtes une fille sérieuse, parfois il n’est pas nécessaire et même peu attrayant de dire les choses froidement. Un peu de subtilité et d’humour séduiront à coup sûr.

http://i.perezhilton.com/wp-content/uploads/2013/10/tumblr_m0dybnfykg1r3a6jho1_500.gif
Petit conseil pour tous

Pour éviter les faux profils, ma recommandation est d'accorder plus de confiance aux profils ayant un certain nombre d'amis en commun avec vous. Evitez également de donner facilement votre numéro de portable.

Tinder : Clara Morgane vous guide pour la drague 2.0 dans Have You Met Clara

2 commentaires