Transgenre : Les questions que vous vous posez certainement, ils y répondent

Ecrit par

La BBC a donné la parole à 7 transgenres à qui elle a soumis des questions des internautes au sujet de la sexualité et du genre. Entre poncifs et préjugés, quelques tabous seront brisés durant cette vidéo.

Si beaucoup peuvent se poser des questions sur les personnes transgenres (le fait de s’identifier au sexe opposé à son sexe de naissance) -sans savoir qu'il en connaissent certainement- peu osent les formuler par peur de froisser et d'autres rejettent totalement cette conception. Par pallier ça, la BBC a consacré un numéro de son émission "BBC Free Speech" aux personnes transgenres, en permettant aux internautes de poser des questions. Sept personnes transgenres (male to female ou female to male) se sont prêtées au jeu des questions/réponses et ont évidemment tiquer sur des interrogations ou formulations auxquelles ils font régulièrement face. Une initiative - rappelant celle de Laverne Cox, l'actrice de Orange is The New Black, qui produisait un documentaire sur la jeunesse transgenre - qui montre les préjugés que subissent les hommes et femmes transgenres mais qui brisent certains tabous grâce au discours décomplexé des personnes interrogés.

"Comment faites-vous l'amour ?", "Avez-vous subi l'opération ?", "N'êtes-vous pas simplement gay ?", "Dois-je dire lui, elle, eux ?" sont autant de questions qu'ont formulées sur les internautes sur les réseaux sociaux et auxquelles les 7 transgenres répondent, avec plus ou moins d'enthousiasme, tant certaines leur ont été posées de (trop) nombreuses fois. "Parle à la personne de la façon dont elle s'identifie (...) mais si tu te trompes, ce n’est pas grave, excuse-toi poliment et passe à autre chose" répond l'une des femmes interrogées quand les autres expliquent qu'il n'y a pas qu'une opération pour changer de sexe. Les personnes insistent aussi sur le fait que la sexualité et le genre n'ont pas de rapport l'une avec l'autre, et que ce sont des notions fluides et aussi qu'ils/elles n'ont pas décidé de devenir transgenre, mais qu'ils/ont accordé leur apparence physique avec ce qu'ils/elles sont. A voir aussi, cette série de photo d'une jeune femme qui photographie sa transformation en homme.

Source : BBC Free Speech