Twitter : 560 000 utilisateurs abonnés "par erreur" au compte de Donald Trump

Président Trump fait déjà parler !
Ecrit par

Décidément, Donald Trump et les chiffres, c'est un duo qui ne fonctionne pas très bien ces jours-ci. La preuve encore aujourd'hui sur Twitter.

Quand le nouveau Président des Etats-Unis, Donald Trump, décide de rassembler les foules, il le fait en mentant (ou plutôt en inventant des "faits alternatifs") ou alors carrément en forçant les internautes à s'abonner à lui. Non non, ce n'est pas une blague, quelques heures à peine après les accusations de mensonges liées au fait que l'inauguration du nouveau chef d'Etat américain organisée le 20 janvier dernier serait celle qui aurait rassemblé le plus de gens dans l'histoire du pays, Donald Trump fait de nouveau parler de lui au sujet de sa popularité. Ou plutôt de sa non popularité. En l'occurrence, ce sont aujourd'hui près de 460 000 usagers de Twitter qui viennent de se retrouver abonnés au compte officiel du nouveau président des Etats-Unis (le fameux @POTUS), sans rien avoir demandé. Et sans rien avoir voulu non plus ! Comme lorsque Facebook a publié de vieilles photos que vous ne vouliez pas forcément voir, c'est un bug qui est à l'origine de cet abonnement massif regretté par de nombreux utilisateurs...

Twitter : 560 000 utilisateurs abonnés "par erreur" au compte de Donald Trump

Comme le révèle le site de micro-blogging, suite à un défaut de fonctionnement, environ 560 000 internautes ont été abonnés automatiquement au compte Twitter du nouveau président américain Donald Trump, POTUS45, et qui appartenait auparavant à Barack Obama. Après la fin officielle de son mandat, vendredi 20 janvier, c'est logiquement Donald Trump qui l'a acquis, "par héritage". Un héritage dont se seraient bien passés le demi-million d'internautes qui s'est retrouvé associé à ce compte, sans l'avoir réellement souhaité. "Il s'agit d'un défaut de fonctionnement. Nous l'admettons et présentons nos excuses à toutes les personnes concernées", a expliqué M. Dorsy. Quoi qu'il en soit, le nouveau compte officiel du président des Etats-Unis ne devrait pas avoir trop de mal à voir son nombre d'abonnés gonfler : à l'heure actuelle, 21 millions d'internautes sont déjà abonnés à l'ancien compte de Donald Trump, baptisé RealDonaldTrump. Mais l'homme d'Etat est prévenu : si Donald Trump ne respecte pas les règles d'utilisation de Twitter, son compte, professionnel comme privé, sera suspendu !

Crédit : twitter