Twitter bannit un utilisateur...pour avoir tué un moustique

Ecrit par

C'est désormais très clair : proférer des menaces de mort est interdit sur Twitter, peu importe qui est concerné. Un twittos japonais en a fait les frais en déversant sa haine...sur un moustique. La sentence est tombé, son compte a été supprimé !

Alors que Facebook s'est plusieurs fois fait épingler pour avoir laisser passer des contenus vidéo trop violents sur sa plateforme, Twitter a visiblement décidé de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter cela sur sa plate-forme, quitte à en faire trop...voire beaucoup trop ! Ainsi, en cette fin de mois d'août, on vient d'apprendre que Twitter, qui teste un mode nuit sur son site web, a récemment banni un socionaute japonais de son service à cause de propos violents proférés...contre un moustique. Oui oui. En fait, alors que l'internaute en question se battait contre les bestioles suceuses de sang (qui ne l'a pas fait cet été, hein ?), il a décidé de partager son moment d'agacement sur Twitter, en n'hésitant pas à proférer des menaces de mort contre l'insecte, dont il a partagé le cliché après l'avoir écrasé. Mais la fierté du grand vainqueur de ce combat a clairement été de courte durée puisque ses propos lui ont valu de se retrouver éjecté du site de micro-blogging, pour de vrai !

Twitter bannit un utilisateur...pour avoir tué un moustique

Comme l'explique le site Phonandroid, "visiblement, le service de modération automatisé n’a pas tenu compte du fait qu’il ne s’agissait pas d’une menace envers un être humain et a tout bonnement décidé de bannir le compte de l’utilisateur. Le fait que cet acte ne requiert pas une validation humaine peut soulever quelques questions". L'histoire est d'autant plus caractéristique de l'état d'esprit de Twitter que, au moment de la publication de cet article, le compte du jeune Japonais n’a toujours pas été réactivé. La décision semble irrévocable, Twitter l'a décidé : si le moustique a connu une fin brutale et sans pitié, ce twittos aussi ! Maintenant, on se demande ce qui se serait passé si c'était Barack Obama, qui a (encore) battu le record de likes et de retweets sur Twitter, qui avait mené la guerre à un moustique...

Source : Phonandroid / Le Huffington Post - Crédit : twitter