Twitter pourrait lancer une version payante de son réseau social

Bientôt un Twitter payant ?
Ecrit par

Rien n'assure que le projet verra effectivement le jour mais ça mérite qu'on s'y intéresse : une partie de Twitter pourrait devenir payant.

Il faut croire que la chasse aux trolls de Twitter vide les caisses du site de micro-blogging ! Le mois dernier, la rédac' de meltyStyle vous faisait savoir que le réseau social dégainait trois outils pour lutter contre les comptes insultants et contre le harcèlement en général sur sa plateforme. Aujourd'hui, en parallèle de cela, on apprend que la firme envisagerait de construire une nouvelle version payante de son service. Concrètement, un tel projet passerait alors par une rénovation de Tweedeck, le tableau de bord particulièrement utile pour les utilisateurs du réseau social gérant plusieurs comptes en même temps. Celui-ci pourrait être doté de nouvelles fonctionnalités garantissant toujours plus d'efficacité, avec des alertes d'information et des outils d'analyse par exemple, qui seraient associées à un abonnement payant.

Twitter pourrait lancer une version payante de son réseau social

Pas de panique de votre côté donc, la version classique de Twitter, qui vient de lancer Explore, que ce soit sur desktop ou sur mobile, devrait rester inchangée...et donc gratuite. Le site de micro-blogging a confirmé au site The Verge que le projet était possible, sans s'exprimer sur sa mise en place effective. "Nous réalisons actuellement un sondage sur l'intérêt suscité par une nouvelle version de Tweetdeck. Nous réalisons régulièrement ce genre d'études auprès de nos utilisateurs pour comprendre leur expérience de Twitter et améliorer notre produit. Nous explorons plusieurs options pour rendre Tweetdeck encore plus utile pour les professionnels". Rien de bien concret pour l'instant donc. En tout cas, les rumeurs autour de ces potentielles nouvelles fonctionnalités estiment que le prix de la version payante du service pourrait s'élever entre 4,99 et 19,99 dollars par mois. Affaire à suivre. Seriez-vous prêt à payer pour Tweetdeck ?

Crédit : twitter