Twitter : Qui pour racheter le réseau social ?

Là, ça devient vraiment compliqué...
Ecrit par

Ils étaient une dizaine à vouloir prétendre au rachat de Twitter le mois dernier. Ils ne sont plus....aucun aujourd'hui. Salesforce est le dernier à se retirer de la course... Aie !

Twitter en mode rachat, épisode 72. La rédac' de meltyStyle vous en parlait il y a quelques semaines, Twitter pourrait être bientôt officiellement à vendre. Que ce soit officiel ou pas, on sait aujourd'hui que de nombreux acteurs du digital et du divertissement ont été en contact avec le site de micro-blogging pour envisager son rachat, à l'heure où celui-ci continue de perdre de l'argent, de longues années après son lancement. Qu'on se le dise, les mois se succèdent et se ressemblent pour l'équipe dirigeante, avec peu de points positifs à retenir : la base d'utilisateurs stagne, les nouveautés ne semblent pas séduire les twittos et la firme continue de perdre de l'argent. Et bien, désormais, on peut aussi dire que les dernières semaines en font de même : elles se succèdent et se ressemblent, avec des négociations entamées...et jamais conclues. Fin septembre, il se murmurait que Twitter pourrait être racheté par Disney. Trois semaines plus tard, il n'en est finalement rien. Pire, tous les candidats au rachat semblent se désister les uns après les autres...

Twitter : Qui pour racheter le réseau social ?

Au fil des dernières semaines, nombreux sont les noms qui ont été mentionnés comme étant des candidats potentiels au rachat de Twitter : en plus de Walt Disney, Alphabet, alias la maison mère de Google, Verizon, Microsoft et Facebook faisaient partie des intéressés, selon les médias et les spécialistes de l'affaire. Finalement, en ce mois d'octobre 2016, comme candidat sérieux, il ne reste plus que Salesforce en lice. Enfin, il ne restait plus que Salesforce...puisque celui-ci vient de se désister à son tour. C'est au Financial Times que Marc Benioff, le patron de Salesforce, a justifié sa décision : "Dans ce dossier, nous nous sommes retirés. Ce n'était pas quelque chose qui nous convenait pour de nombreuses raisons différentes", qui n'ont pas été mentionnées si ce n'est que l'homme d'affaires a déclaré "On regarde le prix, on regarde la culture, on regarde tout". Cela ne lui a vraisemblablement pas plu ! Alors, qui pour racheter Twitter, au prix estimé à 16 milliards de dollars ? Réponse au prochain épisode...Ou pas.

Source : presse-citron - Crédit : twitter