Whatsapp, Facebook Messenger... Et si la France voulait les interdire ?

Et si la France interdisait les messageries chiffrées ?
Ecrit par

Alors que les services de messagerie comme Facebook Messenger ou Whatsapp se mettent au chiffrement pour mieux protéger la vie des utilisateurs, la France pourrait les interdire...

C'est cette information invraisemblable que plusieurs médias nationaux ont relayé : et si la France interdisait le chiffrement des messageries comme Facebook Messenger ou Whatsapp ? C'est en tout cas la drôle de proposition du ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve. Un peu à la manière de l'Iran interdisant à ses habitants de jouer à Pokémon Go, l'homme politique voudrait mettre la main sur ces services de messagerie qui protègent la vie privée de l'utilisateur grâce au chiffrement. Les récents événements n'y sont pas pour rien puisqu'ils ont motivé Bernard Cazeneuve à s'aventurer sur un terrain qu'il ne semble pas maîtriser. Ainsi pourquoi un pays veut-il contrôler deux applications totalement légales dont les millions d'utilisateurs n'enfreignent pas les lois ?

Whatsapp, Facebook Messenger... Et si la France voulait les interdire ?

Evidemment, le Conseil National du Numérique fait preuve de bon sens en étant fermement opposé à cette proposition : "De telles mesures auraient pour conséquence d’affaiblir la sécurité des systèmes d’information dans leur ensemble en ouvrant des failles de sécurité utilisables par tous, à des fins légitimes ou mal-intentionnées". En bref, il est inutile de lutter contre le chiffrement en rendant celui-ci vulnérable. Encore plus quand cette mesure vise une poignée d'individus comme le souligne le président de ce conseil, Mounir Mahjoubi. L'accès aux conversations privées par le gouvernement des utilisateurs de Whatsapp et Facebook ne sera donc pas pour demain. Vous pourrez continuer à envoyer vos messages sur sur ces services encore sur Viber qui vient à son tour de crypter tous ses messages et ce, l'esprit tranquille. Pour ou contre l'interdiction des messageries chiffrées ?

Source : phonandroid - Crédit : pandasecurity, erenumerique