Whatsapp lance une nouvelle fonctionnalité...qui existe déjà sur Facebook

Ecrit par

Quand WhatsApp s'inspire de sa maison-mère pour proposer de nouvelles fonctionnalités, ça donne des textes rédigés sur des fonds colorés ! Rien de très révolutionnaire mais cela devrait être plutôt sympa à tester !

Le milliard, le milliard...et plus encore grâce à ses nouveaux outils ! Il y a quelques jours, la rédac' de meltyStyle vous faisait savoir que WhatsApp avait franchi le cap du milliard d'utilisateurs par jour, avec plus de 55 milliards de messages envoyés et 4,5 milliards de photos partagées chaque jour. Encore plus fort, alors que WhatsApp avait failli renoncer à ses stories un mois à peine après les avoir lancées, on apprend finalement que plus de 250 millions d'utilisateurs se connectent désormais à ces stories (ressemblant beaucoup à celles de Snapchat) quotidiennement. Et ce sont justement ces usagers actifs des status de l'appli de messagerie qui sont aujourd'hui concernés par une nouveauté : selon le site Android Police, dans sa dernière mise à jour bêta v2.17.291, la plateforme ajouterait "une nouvelle forme d’expression, en sus des photos et vidéos. Les utilisateurs pourront bientôt poster du texte et des emojis sur fond coloré, de la même manière que sur Facebook, grâce à une nouvelle icône sous forme de crayon". Ah oui ?

Whatsapp lance une nouvelle fonctionnalité...qui existe déjà sur Facebook

Pour le moment, aucune information supplémentaire n'a fuité quant au déploiement général de cette nouvelle fonctionnalité, mais sa véracité laisse peu de place au doute sachant que WhatsApp appartient au réseau social Facebook, qui a effectivement été le premier du genre à proposer ce genre de personnalisation et de customisation des messages. Reste désormais à savoir si, comme chez sa maison-mère, la fonctionnalité sera limitée à un certain nombre de caractères. Aussi, le site Frandroid estime que l'application de messagerie pourrait proposer des options plus poussées "comme des images de fond payantes, puisque la plateforme cherche à se monétiser".

Source : Android Police / Frandroid / WhatsApp - Crédit : whatsapp, Thomas Trutschel, Getty Images