WhatsApp vous permet désormais de vous localiser en temps réel

Ecrit par

Vous êtes du genre à perdre la trace de vos amis dès que vous êtes censés vous retrouver dans un parc ou dans un festival ? Alors la nouvelle fonctionnalité proposée par WhatsApp est faite pour vous : la localisation en temps réel débarque !

Depuis août, aucune nouveauté n'avait fait son apparition sur WhatsApp, qui avait misé sur une fonctionnalité existant déjà sur Facebook à l'époque, en vous donnant la possibilité de rédiger des textes sur des fonds colorés. Heureusement, en ce mois d'octobre 2017, ça y est, il y a un nouvel outil à tester et ce dernier se révèle plutôt pratique ! Concrètement, aujourd'hui, WhatsApp, qui a franchi le cap du milliard d'utilisateurs par jour en juillet dernier, annonce l'arrivée de la localisation en temps réel sur sa plateforme. De quoi vous dépanner quand vous cherchez à rejoindre vos amis à un lieu précis. Pour y accéder, c'est simple, il suffit d’ouvrir la discussion de votre choix et de cliquer sur "Localisation" dans le bouton permettant de joindre des éléments. Vous y trouverez alors une nouvelle option appelée "Partager localisation en direct".

Du nouveau sur WhatsApp !
Du nouveau sur WhatsApp !

Dès lors, chaque personne inscrite dans la discussion en question pourra voir la localisation en temps réel sur une carte. Et si plusieurs personnes partagent leur localisation en direct dans un groupe, toutes les localisations seront visibles sur la même carte. Cette fonctionnalité, compatible sur iOS et Android et disponible dès maintenant sur WhatsApp à condition d'avoir la dernière mise à jour disponible, répond toujours aux critères de sécurité de l'appli de messagerie, avec une fonctionnalité qui, comme tout le reste de vos échanges, est chiffrée de bout en bout. Aussi, sachez que vous gardez le contrôle en permanence puisque vous pouvez contrôler qui voit votre localisation en temps réel et pendant combien de temps. L'époque où vous perdiez vos potes en permanence lors de sorties est révolue !

Crédit : Thomas Trutschel, Getty Images