Yeezy Boost 350 V2 : Le CEO de SNEAKERSNSTUFF fustige la sortie chaotique de la basket d'adidas

Ecrit par

Au lendemain de la rupture de stock de la Yeezy Boost 350 V2, le CEO de SNEAKERSNSTUFF s'est plaint à travers une lettre ouverte sur Instagram. L'heure de prise de conscience a sonné.

Samedi 24 septembre, les sneakers addicts ont attendu patiemment la sortie de la nouvelle Yeezy Boost V2 de Kanye West et adidas. Comme à l'accoutumée du lancement d'une chaussure de la collection Yeezy, les fans ont été déçus... adidas applique la même stratégie en faisant monter le désir mais propose des stocks infimes rendant quasiment impossible la quête d'une Yeezy Boost. Erik Fagerlind, CEO du détaillant suédois SNEAKERSNSTUFF a décidé de poster une lettre ouverte à Kanye West et adidas sur Instagram. Il remet en cause cette politique qui, selon lui, tend à agacer les sneakers addicts. "Si vous continuez à saper le marché de cette façon, les gens vont en avoir marre", déclare Erik Fagerlind. La sonnette d'alarme est tirée.

It's yeezy season... I think we had more simultaneous visitors than @adidasoriginals global production of the Yeezy 350. I see a lot of people angry, frustrated and sad. And I share their frustration. We do all that we can for a fair and smooth release - but since we get nowhere near the qty to cover even 1% of the demand, people still misstrust us. I think there is a lesson to be learned here @adidasoriginals. If you continue to undercut the market this hard, people will get tired of trying. I know it is not likely that you will sell us 50000 pairs (I'm game if you are...). But you have to level the field here. Disrupting the marketplace with chaos on release day feels very 2015, and you are the "brand of the future". I am in Herzo monday - happy to share all info, insight, feedback with anybody who cares #yeezy

Une photo publiée par Erik SNS Sneakersnstuff (@erikfagerlind) le

2 heures ont suffi pour mettre en rupture de stock totale la Yeezy Boost 350 V2. Pour les paires précédentes, on parlait parfois de minutes. Erik Fagerlind a annoncé avoir reçu sur SNEAKERSNSTUFF 5,5 millions de demandes de Yeezy Boost V2 ! Malheureusement, il n'a pu couvrir qu'1% de ces requêtes laissant beaucoup de monde frustrés. A force, les sneakers addicts "vont perdre confiance en nous", dit-il avant d'ajouter : "Je pense qu'il y a une leçon à tirer pour @adidasoriginals. [...] Je sais que vous n'allez pas nous vendre 50 000 paires (j'en prends le pari...). Mais vous devez niveler le terrain. Troubler le marché avec ce chaos durant le jour de lancement nous a rappelé 2015 alors que vous êtes "la marque du futur"". Une façon de dire que la marque aux trois bandes n'apprend pas de ses erreurs passées. Désormais, est-ce que les plans vont changer ? Des Yeezy Boost pour un grand nombre, voici la volonté des sneakers addicts. Gageons que le message d'Erik Fagerlind soit entendu.

Source : erikfagerlind's Instagram