Yeezy Boost, Ultra Boost, Air Max : Que coûtent réellement les sneakers ?

La Yeezy Boost 750 fait partie de l'infographie
Ecrit par

Quelle est la différence entre le coût de production des sneakers et leur prix de vente ? Découvrez les chiffres !

Quand on aime, on ne compte pas. Bien souvent, les sneakers addicts n'hésitent pas à mettre la main au porte-monnaie pour se procurer les derniers modèles de leur équipementier préféré. C'est un peu (voire très) cher, c'est vrai, mais ils sont tellement heureux de les avoir aux pieds. Parfois, ils sont même prêts à les acheter le triple de leur prix sur les sites de revente – c'est ce qui s'est passé avec la Yeezy Boost 350 Pirate Black en février dernier. Pourtant, les coûts et processus liés à la fabrication de vêtements et chaussures sont bien souvent décriés. En 2002, Nike était mis en cause dans une affaire d'ateliers clandestins, et perdait son procès. Plus récemment, Ivy Park était confronté au même genre d'accusations.

Yeezy Boost, Ultra Boost, Air Max : Que coûtent réellement les sneakers ? - photo
Yeezy Boost, Ultra Boost, Air Max : Que coûtent réellement les sneakers ? - photo

Les marchandises étant produites à l'étranger, le coût de fabrication est nettement inférieur au prix auquel les produits sont ensuite commercialisés. Mais il ne faut tout de même pas surestimer les profits établis par les grandes marques de sportswear. Grâce à la récente enquête menée par Solereview, on a une idée plus précise de cet aspect. La Yeezy Boost 750, que portait Maitre Gims au festival Mawazine, coûte 76$ à produire et est vendue 350$. La différence est grande, mais comme le précise l'infographie, la fabrication est seulement une partie du coût d'une chaussure. A celui-ci s'ajoutent des frais pour exporter chaque paire de pays en pays. On vous laisse la consulter tranquillement pour vous faire un avis. Etes-vous étonnés ?

Source : highsnobiety - Crédit : hypebeast.com, yeezyboostrelease.com